Nos conseils

Pour minimiser l'impact orthodontique de certaines mauvaises habitudes

 

Allaitement vs biberon

Au plus jeune âge et pour autant que possible, privilégiez l’allaitement maternel car il contribue à stimuler la croissance harmonieuse des mâchoires et du palais tout en incitant le nouveau-né à acquérir une respiration physiologique nasale.
Le biberon quant à lui bloque la langue dans une position basse entrainant un manque de stimulation des cartilages de croissance au niveau du palais et l’entretien d’une déglutition infantile.

Pour maintenir une bonne santé dentaire

Brosser ses dents 2 x par jour

Dès l’apparition des premières dents de lait, apprenez à votre enfant à se brosser les dents afin de limiter le risque de carie. Jusqu’à l’âge de 9 ans, le brossage dentaire d’un enfant doit être complété par un parent car sa psychomotricité n’est pas encore optimale. Un brossage dure 2 à 3 minutes et devrait se faire le matin et le soir avec un dentifrice adapté à son âge. La tête de la brosse à dents devrait être adaptée à l’âge et s’incliner vers les gencives en effectuant des mouvements circulaires de va-et-vient.

Pour faciliter l’évolution d’un traitement orthodontique

Suivre les consignes sur la durée de port des appareils amovibles ou des élastiques inter-maxillaires

Selon la situation clinique et le type d’appareil, un temps minimum de port doit être respecté afin d’obtenir une correction de la malocclusion. De la même manière, les élastiques que l’on demande de placer durant un traitement par appareil de type « plaquettes » doivent être portés 24h/24.